Nauclea latifolia

Nauclea latifolia

Nauclea latifolia

Nauclea latifolia

Nom vulgaire: Pêcher africain

Noms africains – Wolof: nâdok, nâdop – Bambara: bari ou bati. – Peuhl: bauré, bakuré, bakuri, dundunké–Goun et FON : Codô.

Famille : Rubiacées

Utilisation

Cette plante riche en alcaloïdes, fait partie des grands médicaments africains en particulier les décoctions faites à partir des écorces de troncs ou des racines qui sont fébrifuges et utilisées dans le paludisme. Sa racine est jaune et est utilisée contre l’ictère comme par analogie, les maux de ventre, les règles douloureuses et les problèmes de stérilité. La tisane est amère au goût et les racines jaunes de la plante entrent dans la composition de beaucoup de tisanes.

Description.

Originaire du continent, le pêcher africain est une espèce soudano-guinéenne abondamment répandue dans toute l’Afrique tropicale. Il s’étend du Sénégal au Cameroun.

C’est un arbuste pouvant atteindre 5 m de hauteur. Il possède des grandes feuilles elliptiques. Limbe abruptement et courtement pointu, brillant, gras au toucher à la face inférieure et avec des touffes de poils à l’aisselle des nervures latérales à la face supérieure. Les fleurs sont blanches, disposées en capitules aux bouts de rameaux. Ces capitules deviendront des fruits jaunes ou rougeâtres à maturité. Cette plante aime bien les savanes et les plages. Le tronc est recouvert d’une écorce fibreuse et fissurée. Son feuillage est vert foncé. Les fleurs denses, sont blanches ou blanc jaunâtre, odorantes, disposées en capitules aux bouts des rameaux. Ces capitules deviendront des fruits jaunes ou rougeâtres à maturité contenant de nombreuses petites graines brunâtres.

Emplois

–Fièvres , maux de ventre, Ictère et Paludisme.

Dans les états fébriles et les crise d’ictère ou de paludisme, on peut donner une décoction de 30 g de racines, d’écorces ou de feuilles dans un litre d’eau.

Traduire »