Le Curcuma et Ses Bienfaits Maladies Soignées par Le Curcuma. Si tu savais ce que le curcuma pouvait faire pour toi, tu allais en faire usage au quotidien pour toute ta vie. Alors découvre comment on utilise le curcuma longa. Voici les maladies soignées par le curcuma : fibromes utérins, kystes ovariens, polypes, cancers, trompes bouchées, salpingite, hydrosalpinx, infertilités, épilepsie, hypocondrie, etc

Voici nos Contacts

Recherches Associées à Comment Utiliser le Curcuma

Curcuma, Comment Utiliser le Curcuma pour soigner, c’est quoi le curcuma,  Maladies Soignées par Le Curcuma, comment utiliser le curcuma pour déboucher les trompes de Fallope, curcuma et vertus, composition du curcuma, comment utiliser le curcuma pour soigner une salpingite, curcuma et salpingite, comment utiliser le curcuma pour tomber enceinte, curcuma et infertilité féminine, Comment Utiliser le Curcuma  contre les infections, quels sont les bienfaits du curcuma, Comment Utiliser le Curcuma contre le cancer du col de l’utérus, Comment Utiliser le Curcuma contre l’hydrosalpinx, curcuma et lupus, comment utiliser le curcuma pour se soigner, quel est le nom du curcuma en goun au Bénin, curcuma en arabe, quel est le nom du curcuma en wolof au Sénégal?

Prière de nous Joindre

Curcuma et Bienfaits : Comment Utiliser le Curcuma?

Qu’est-ce que le Curcuma?

Le curcuma est un rhizome de couleur orange vif qui appartient à la même famille que le gingembre (Zingibéracées) . Il s’utilise en cuisine comme épice et en médecine naturelle pour ses multiples vertus santé. Le curcuma se consomme frais ou moulu ou en composition dans de nombreuses formules. On l’associe souvent au gingembre et au poivre pour faciliter l’assimilation de la curcumine, composante principale du curcuma

Carte d’identité du curcuma

  • Famille : Zingibéracées ;
  • Nom scientifique : Curcuma longa
  • Curcuma en Goun et Fon au Benin: dotè vè è
  • Nom du curcuma en arabe:  كركم , kurkum
  • cúrcuma en Espagnol
  • Nom du curcuma en wolol au Sénegal: Khemar ou Xëwer
  • Origine : Inde ;
  • Couleur : orange vif ;
  • Saveur : légèrement piquante

Caractéristiques du curcuma

Le curcuma soigne plus de 1000 maladies. Voici quelques propriétés du curcuma longa

  • Le curcuma est antioxydant ;
  • Fort pouvoir anti tumeur
  • Il facilite la digestion
  • Le curcuma est riche en curcumine ;
  • Soulage les troubles digestifs ;
  • la curcumine est un anti-inflammatoire de pointe
  • Il facilite la conception
  • Le curcuma longa guérit l’ulcère
  • Soigne l’acidose
  • Contribue à prévenir les pathologies chroniques ;
  • Le curcuma réduit les tumeurs( fibrome, kyste, polype, cancer, goitre, etc)
  • Bonne source de vitamine C.
  • Débouche les Trompes de Fallope

Voici nos tisanes qui guérissent

 Valeurs nutritionnelles et caloriques du curcuma

Le curcuma longa est riche en fer, manganèse et vitamine C. Hors, chaque cellule a besoin du fer pour vivre. En effet, le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Par ailleurs, le fer joue un rôle clé dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Sans le fer votre organisme sera faible et votre santé prendra un coup . Nous devons en plus, tenir compte du fait le fer d’origine végétale (comme le curcuma) est moins bien absorbé par l’organisme que le fer d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée lorsqu’il est consommé avec certains nutriments, telle la vitamine C. Ainsi, le curcuma passe mieux en association avec le poivre et le gingembre

De même, le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes et facilite une douzaine de différents processus métaboliques. Aussi, le manganèse participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

 Les bienfaits du curcuma en Phytothérapie

En phytothérapie, le curcuma long entre en composition de plusieures tisanes à cause de ses propriétés anti inflammatoires, anti oxydants , antibiotiques et anti tumeurs. Cependant, le curcuma doit se prendre toujours avec le gingembre, le poivre sans oublier les autres épices

Pouvoir antioxydant

Les antioxydants  protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ils luttent également contre le vieillissement des tissus. Ainsi, les antioxydants combattent naturellement les cancers. Par ailleurs, le curcuma se situe au cinquième rang  sur mille quant à son contenu en antioxydants. Comme une portion usuelle de curcuma se situe plutôt autour de 2 g (5 ml), il contribue tout de même moins que d’autres aliments à notre apport quotidien en antioxydants. Le curcuma contient des flavonoïdes et des composés phénoliques, mais c’est la curcumine qui est considérée comme étant son principal composé antioxydant.

Teneur en curcumine

La curcumine est un composé de la famille des curcuminoïdes. Elle présente différentes propriétés qui ont principalement été démontrées par des études effectuées in vitro ainsi que chez l’animal. Entre autres, l’effet antioxydant de la curcumine laisse entrevoir un effet protecteur contre les maladies reliées au stress oxydatif (telles les maladies cardiovasculaires et la maladie d’Alzheimer). La curcumine présente aussi des propriétés anti-inflammatoires et pourrait participer à la prévention du cancer à plusieurs étapes de son développement. Ces effets bénéfiques n’ont pas tous été étudiés chez l’humain et les quantités de curcuma nécessaires pour les observer ne sont pas toujours précisées.

Cancer et Curcuma : Observation

Le curcuma occupe une place importante dans l’alimentation des populations de l’Inde, qui en consomment jusqu’à 2 g par jour. Ainsi, la baisse du cancer colorectal semble avoir un lien avec la consommation particulièrement élevée de curcuma en Inde et dans d’autres pays asiatiques. Par ailleurs, chez des fumeurs, un essai clinique a démontré que la consommation quotidienne de 1,5 g de curcuma pendant 30 jours diminuait les composés cancérigènes présents dans l’organisme. Le curcuma serait anti cancer des poumons, des cancers gastro-intestinal et colorectal.. D’autres études préliminaires démontrent une potentielle activité anticancer de la curcumine lorsque consommée en quantités souvent supérieures à ce qui pourrait être consommé quotidiennement sous forme de curcuma.  C’est par ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires que la curcumine pourrait exercer ses effets anticancer.

Troubles gastro-intestinaux

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour traiter différents troubles gastro-intestinaux, tels l’inflammation et les ulcères d’estomac. En ce sens, il a été démontré qu’un extrait de curcuma inhibe la sécrétion d’acide gastrique chez l’animal, pouvant ainsi diminuer la formation d’ulcères. La curcumine ne semblant pas être responsable de ces effets, d’autres études devront être faites pour découvrir quels principes actifs contribuent à ces effets. Par ailleurs, la consommation quotidienne de 3 g de curcuma pendant 12 semaines s’est soldée en une régression complète des ulcères d’estomac chez 75% des sujets. Par contre, cette étude n’a pas utilisé de groupe témoin (placebo) et d’autres études réalisées chez l’animal ont démontré des effets opposés. Ainsi, des études cliniques mieux contrôlées devront être réalisées avant d’encourager la consommation de curcuma pour le traitement des ulcères d’estomac.

Système cardiovasculaire

Quelques études ont démontré l’efficacité d’un extrait de curcuma dans la prévention de l’oxydation du cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) ainsi que pour diminuer le cholestérol total chez l’animal. Il est de plus en plus clair que la curcumine ainsi que ses métabolites (obtenus durant la conversion de la curcumine en d’autres composés dans l’organisme) seraient en partie responsables de ces effets. Ces résultats laissent présager que le curcuma pourrait prévenir l’apparition d’athérosclérose et d’autres facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, mais davantage d’études chez l’humain sont requises.

Maladie d’Alzheimer

Des études épidémiologiques ont démontré que la prévalence de maladie d’Alzheimer était plus faible dans certaines populations de l’Inde comparativement à d’autres pays. Une des raisons invoquées pour expliquer cette observation était la consommation plus élevée de curcuma en Inde, mais cette explication n’est toujours pas appuyée par des données scientifiques. Il a été démontré chez l’animal que la consommation de curcumine améliorait les déficits cognitifs reliés à la maladie d’Alzheimer, par des mécanismes encore peu connus. Probablement que les différentes propriétés de la curcumine (telles les propriétés antioxydante, anti-inflammatoire et hypocholestérolémiante) pourraient être associées à cet effet. Une étude est en cours chez des sujets atteints de la maladie d’Alzheimer afin d’évaluer l’efficacité de la curcumine pour le ralentissement de cette maladie.

Autres vertus santé

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour protéger le foie contre diverses agressions. Certaines études ont démontré un effet hépatoprotecteur du curcuma in vitro et chez l’animal, mais aucune donnée chez l’humain n’est disponible actuellement. De plus, des extraits de curcuma ont démontré des propriétés antimicrobiennes contre une variété de bactéries, parasites et champignons pathogènes, in vitro et chez l’animal.

Le mot du nutritionniste

Au moment de l’ingestion de curcuma, seulement une faible proportion de la curcumine est absorbée dans l’organisme. Par contre, la consommation simultanée de poivre augmente grandement la biodisponibilité de la curcumine. Ainsi, l’ajout de poivre à un mets contenant du curcuma est une façon simple d’accroître le potentiel thérapeutique de la curcumine.

Bien choisir le curcuma

Le rhizome frais est nettement plus savoureux que la poudre, mais on le trouve rarement en Occident. Chercher du côté des épiceries asiatiques. N’acheter la poudre qu’en petites quantités, car son arôme se dissipe rapidement.

Pour une conservation optimale

La poudre de curcuma se conserve mieux dans un contenant hermétique au frais, au sec et à l’abri de la lumière. Le rhizome frais se conservera une ou deux semaines au réfrigérateur dans un sac de plastique perforé.

Cultiver le curcuma à la maison

Le curcuma pousse facilement. Il suffit de mettre un rhizome de curcuma sous une terre humide et il poussera rapidement. On cultive le curcuma en pots à l’extérieur pendant toute la belle saison

Utiliser le curcuma pour colorer les assiettes

Il  colore diverses préparations, comme la pâte à crêpes ou à gaufres, ou encore, du chou-fleur, qu’on aura d’abord cuit quelques minutes à l’eau bouillante, puis fait revenir avec des oignons. Ajouter un peu d’eau, un piment fort haché, de la noix de coco râpée, du curcuma, saler, poivrer et cuire jusqu’à tendreté. À la fin de la cuisson, arroser d’un filet de jus de citron ;

Ou on en colorera les vinaigrettes et, pourquoi pas, les glaces ou les sorbets.

Intégrer le curcuma aux recettes de tous les jours

On peut en assaisonner une soupe, une crème ou un velouté, par exemple une crème de courgette ou de courge

  • Pilaf : en ajouter au pilaf de boulghour, quinoa, amarante, riz sauvage, etc. ;
  • le curcuma s’ajoute à tout
  • On en mettra également dans les marinades de concombre, avec des feuilles et des graines d’aneth.

 Contre-indications et allergies au curcuma

De façon générale, la consommation de curcuma sous forme de suppléments est contre-indiquée dans certains cas (grossesse, ulcère d’estomac). Sinon, le curcuma, n’a rien de toxique et ne nuit pas à l’organisme. Mais, comme le curcuma est un grand fluidifiant du sang , il faut en tenir compte si vous prenez des fluidifiannts médicaux

Traitement anticoagulant

Le curcuma fluidifie le sang et facilite la circulation du sang dans les vaisseaux.  Ainsi, il faut en tenir compte si vous prenez un fluidifiant du sang comme   l’héparine, le coumadin ou l’aspirine. En effet, cela pourrait avoir un effet anticoagulant additionnel et augmenter les risques de saignement

Source

 

https://www.afriquebio.com/pages/50-vertus-de-plantes-ewe/ewe-47-le-curcuma-et-ses-bienfaits-maladies-soignees-par-le-curcuma.html

Traduire »