Par admin1059 | Le 02/07/2020 | Commentaires (0) | SANTE PARFAITE

Guérir du VIH grâce au Jatropha rouge

L’utilisation d’une plante à des fins alimentaires et comme source médicinale pour soulager la maladie est aussi ancienne que l’humanité. Ainsi, chaque race humaine avait développé son propre type particulier de nourriture et d’ethnomédecine ou de thérapie traditionnelle à partir de diverses ressources de médecine végétale dans ses communautés de captage. Personne ne sait où ni quand les plantes ont commencé à être utilisées dans le traitement des maladies, mais le lien entre les plantes et la santé existe depuis le début de la race humaine.

Nous vous faisons découvrir le jatropha curcas, une plante utilisée par certains groupes ethnique pour traiter le VIH. Une plante qui guérit le VIH? C’est une énorme découverte. N’est-ce pas ?

 

La solution africaine pour guérir definitivement du SIDA avec les plantes

Si vous souffrez du VIH/ SIDA depuis des années et que vous souhaitez vraiment guérir en utilisant les plantes, vous etes au bon endroit. Voici une solution naturelle très efficace qui s’offre à Vous. Ce remède naturel est très efficace pour detruire definitivement le virus du VIH/SIDA. Il s’utilise pendant 3 moi. A la fin de cette periode, le virus aura totalement disparu de votre corps et vous serez seronegatifs.  Ce traitement naturel est le secret pour guérir du VIH-SIDA par les plantes africaines. Notre prise en charge est individualisée. Elle variera en fonction de vos symptômes et de vos attentes.

Pour decouvrir notre remède naturel pour detruire par les plantes le virus du VIH Sida, cliquez ici

Pour contacter nos experts veuillez appeler ou nous écrire sur le numéro suivant, tel/WhatsApp :0022996374527

NOUS LIVRONS PARTOUT DANS LE MONDE EN 48 HEURES PAR DHL

 

Le VIH dans le monde

En 2018, environ 37,9 millions de personnes dans le monde vivaient avec le VIH, selon l’UNAIDS. Et cette année-là, 770 000 personnes sont décédées de maladies liées au sida.

Le VIH signifie virus d’immunodéficience humaine. Si les personnes infectées par le VIH ne sont pas traitées, elles pourraient développer un syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

Le SIDA est la phase la plus grave de l’infection à VIH. Le système immunitaire des personnes atteintes du SIDA est tellement endommagé qu’elles sont gravement menacées de maladie et de mort.

 

Le Jatropha curcas

Au Nigeria, les Hausa l’appellent Bini da Zugu; Igbo-Olulu idu; Owulu idu; Yoruba-Botuje; lapa lapa fun fun; Fulfulde- kwalk walaje. Jatropha curcas est un arbuste ou arbre de la famille des Euphorbiaceae, qui atteint une hauteur d’environ 3-4 0r 3-8 mètres de haut. Le Jatropha curcas résiste à la sécheresse et peut être planté dans le climat désertique, il prospère sur tout type de sol, il pousse presque partout; dans les sols sableux, graveleux, salins et les crevasses rocheuses. C’est une plante vivace résistante à la sécheresse qui vit jusqu’à 50 ans, elle n’a pas d’insectes nuisibles.

 

Usages médicinaux de la plante Jatropha Curcas

Les propriétés médicinales de Jatropha curcas ont été découvertes peu à peu dans plusieurs pays d’Afrique. On compte notamment le Bénin, le Nigéria, le Niger, le Burkina Faso, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Ghana etc. Ces pays ont utilisés la plante pour différentes affections. Les résultats obtenus ont surement forgé la puissance attribuée à cette plante et la perpétuité de son utilisation pour les différentes affections.

La plante est connue pour être toxique lorsqu’elle est ingérée, mais appliquée comme remède contre les blessures externes. Ses utilisations internes sont toujours prescrites avec prudence sous contrôle médical. Les racines (huile) peuvent être utilisées pour les maladies hémolytiques. Les feuilles sont utilisées pour soulager les douleurs et les rhumatismes, la fièvre, le paludisme, l’œdème, les plaies, la syphilis colique, la jaunisse, la gale, le diabète, les feuilles sont également fabriquées sous forme de décoction pour stériliser l’ombilic des nouveau-nés.

La graine de Jatropha curcas est largement utilisée pour diverses affections telles que les infections rénales, la constipation, la paralysie, la goutte, l’hydropisie, le ver de Guinée, les affections cutanées et également comme contraceptifs. La tige est utilisée pour traiter les infections urinaires, les brindilles sont utilisées comme bâton à mâcher pour prévenir la carie dentaire, le muguet buccal, les saignements et les maux de dents. Le latex est utilisé pour traiter les maladies de la peau telles que la teigne, la gale, l’eczéma, l’herpès, les plaies, la carie dentaire, les morsures de serpent. Le latex est également appliqué par voie tropicale sur les piqûres d’abeilles et de guêpes. Les Colombiens et les Costariciens appliquent le latex aux brûlures. La plante est également utilisée contre l’ulcère de buruli, les maladies du foie, le cancer de la bouche et l’infertilité féminine.

Le miel des fleurs de jatropha a également des propriétés médicinales.

 

Le Jatropha et le VIH

L’efficacité du Jatropha contre le VIH réside notamment en la présence de certains éléments dans les feuilles de la plante. Il s’agit surtout de l’apigénine, du tanin, de la beta sitostérol. Ce sont ces éléments qui forgent le caractère anti VIH de la plante. La plante a explosé en popularité ses dernières années et plusieurs atteste de son efficacité contre le VIH. Le traitement du VIH au jatropha gossyiifolia est souvent associé au manioc. Vous ne perdez rien à essayer le remède naturel « au revoir SIDA » à base de Jatropha. Néanmoins vous ne devez pas négliger la toxicité de la plante. Soyez à l’écoute de votre corps durant le traitement. Si possible consultez un phytothérapeute pour avoir un meilleur dosage. Les experts de Dawasanté sont à votre disposition pour vous conseiller. Découvrez quelques éléments du Jatropha qui font sa renommée dans le monde des remèdes populaires.

Pour contacter nos experts veuillez appeler ou nous écrire sur le numéro suivant, tel/WhatsApp
:0022996374527

Traduire »