• Non classé

B05-Jelq ou traite du pénis;

 jelq ou traite

1-Historique :

a)Origine

Jelqing  ou traite est une ancienne technique arabe, passé à travers les âges de père en fils.  Les anciens l’utilisaient pour rallonger le pénis jusqu’à 40 cm voire 50 cm. Mon Père  qui m’a initié  connaissant une variante simplifiée de la méthode mais utilisait comme lubrifiant un savon végétal à l’image du savon tonisex GP et une éponge en raphia femelle pour laver et tirer le pénis de certain patient. Cela marchait bien. Les impuissants retrouvaient leur virilité et les micro-pénis voyaient le pénis sortir de son nid. Les jelqs sont donc des exercices conçus et utilisés depuis des temps immémoriaux pour provoquer une pression et de petites déchirures au niveau des corps érectiles du pénis. Les pompes sont conçues selon le même principe avec moins d’efficacité et moins de sensation. On repousse le sang vers le gland pour augmenter la pression interne et agrandir les chambres du pénis. Ce qui était efficace avant nous  le restera jusqu’à la fin des temps avec les mains expertes. Il suffit d’avoir la bonne composition et mon Père me l’a transmis. Le fruit de kigelia est  un élément précieux de la série mais il y a d’autres composants que vous trouverez dans la zone membre actif du site à condition bien sûr de s’inscrire en payant ses droits d’accès de 30 euros.

b)Objectifs

Le jelq est une excellence démarche pour agrandir le pénis en ce sens que cela est basé sur le massage et l’étirement. Il est donc évident que cela donne des résultats aussi bien sur la grosseur que sur la longueur. En effet, c’est un exercice destiné à forcer une plus grande quantité de sang dans les différents corps caverneux et spongieux  du  pénis. Cette manière de faire augmente la pression interne plus que  celle des érections naturelles et provoque de micro-déchirures dans la structure de la verge.  Dans le Jelq, tout le sang s’accumule dans le pénis et il est obligé à remplir le gland et les corps caverneux et spongieux plus du nécessaire. Certaines cavités pourront se blesser légèrement, mais une fois guéries, elles pourront contenir une plus grande quantité de sang. A force de contenir de plus en plus de sang, les corps du pénis s’adapteront peu à peu aux nouvelles exigences et ceci se traduira avec le temps en une augmentation en longueur et en épaisseur  du pénis Ce dommage sera réparé pendant la phase de mise au repos du pénis. Ce qui permet d’agrandir lentement et sûrement les chambres du pénis. Le résultat n’est pas dans l’excès des exercices mais dans leur fréquence et leur régularité. On force un peu  et on laisse au pénis le temps de récupérer car  l’excès des exercices  peu  réduire l’efficacité.  Si vous êtes un homme trop pressé ce n’est pas la peine d’essayer et il vaut mieux opter pour la chirurgie. Les méthodes naturelles sont sûres mais lentes, ce qui est normal car si vous faites de la musculature pour prendre des muscles, ce n’est pas en deux jours que vous aurez des résultats.

c)Bénéfiques supplémentaires

Acquisen longueur et en épaisseur.

Bonne performance sexuelle.

-Erection forte longue durée.

-Rapport sexuel multiple.

-Orgasme multiples.

-Bonne dose de sperme avec une excellence viscosité.

-Bon pour les cas d’éjaculation précoce et de faiblesse sexuelle.

-Facilite la spermatogénèse.

-Bonne circulation sanguine en générale et sexuelle en particulier.

-Un bon sommeil relaxant.

-baisse de tension et de stress.

-Protection efficace de  la prostate.

d) Pratique

Le pénis étant en érection moyenne, on serre fermement la base du pénis avec le signe Ok d’une main ou un anneau pour empêcher le sang de s’échapper. Ensuite on presse le sang vers le gland à l’aide d’une main ou à l’aide des deux mains à la manière de traire le lait de vache. On presse vraiment le sang vers le gland comme pour extraire un liquide du pénis. Chaque traction est appelée jelq ou traite. . Ce processus est répété pour un certain nombre de fois dans un mouvement continu de traite. Chaque coup doit prendre pas moins de trois secondes. Pendant des premiers mois, la traction se fera de la base du pénis vers le gland avec une main ou avec les deux en alternance  mais par la suite elle se fera aussi en sens inverse pour faire grossir la base. Voir les images et les vidéos.

2-Rôle de la main

a-Le signe OK

 C’est le signe  Ok du succès et vous réussirez si vous maîtrisez ce signe et ces manipulations. Il s’agit de joindre le pouce et l’index pour former un anneau O et en faite OK  si bien fait ou KO si mal maîtriser. Mais que Dieu vous en garde. Vous devez vous entraînez à maintenir et relâcher la pression avec votre signe Ok sans rompre cette position. Travaillez et fortifier vos doigts à cet effet. Adaptez votre signe en puissance à la circonférence de votre pénis mais à ce que la pression soit forte.

b)Le signe OK appliqué au pénis

Quand on applique le signe OK sur le pénis, la pression doit être suffisante pour  bloquer le sang  et à le faire mouvoir le long de l’intérieur de la verge, mais pas trop fort à bloquer complètement la circulation. Il s’agit de pouvoir presser le sang vers le gland pour forcer les chambres du pénis. Sans érection partielle pas de jelq et vous froisserez inutilement les chambres du pénis. Si les conditions sont réunies avec une bonne prise, vous verrez vous-même le mouvement du sang vers le gland. Avec la prise régulière de la poudre, l’érection dont vous avez besoin sera rapidement obtenue. Mais attention, ni érection forte, ni érection faible. La traite est même impossible à exécuter en pleine érection et vous le constaterez vous même très rapidement.

b)Position des mains dans le Jelq

La traite est la base de tout programme d’agrandissement du pénis et de sa maîtrise dépend le succès du programme. Prenez donc votre temps pour comprendre le  principe. Ici, rien ne presse et c’est à l’arrivée que vous jugerez notre programme avec objectivité. Faites votre devoir correctement et vous aurez rapidement des résultats Dans le Jelq, le signe OK sert à appliquer une étreinte circulaire à la base du pénis, étreinte qui se déplacera graduellement vers le haut, c’est-à-dire vers la couronne du gland (ou la base du gland), en favorisant ainsi un mouvement de sang homogène à l’intérieur des corps caverneux du pénis. Dans le Jelq, l’étreinte ne devra pas être trop forte. Si nécessaire, appliquez la “position de compromis” décrite plus haut dans cette page. Il y a diverses façons d’empoigner le pénis. Certains exercices requièrent des prises où tous les doigts participent et pas seulement le pouce et l’index.

En outre, il y a deux façons d’empoigner le pénis dans le Jelq et dans ses variations: le signe OK avec les paumes des mains orientées vers le haut et celui avec les paumes orientées vers le bas. Orienté vers le haut, la pression exercée est mineure par rapport à la poigne avec les paumes vers le bas, parce qu’avec cette dernière poigne, les muscles pectoraux et les autres grands muscles du corps tendent à intervenir. Alors qu’on adopte la position avec les paumes dirigées vers le bas dans certaines variations et dans certains exercices avancés et, en général, dans toutes ces techniques qui requièrent des pressions majeures. La règle de base est que, sauf sous indication contraire, vous appliquerez toujours par défaut la technique avec les paumes en haut.

NB : Mais le signe Ok peut parfois faire face au pubis, mais veillez à ce que la pression soit forte pour empêcher le sang de s’échapper. Il faut vraiment empoigner le pénis à sa base.

3-Détail de la traite ou jelq ou encore jelqing pour la longueur et le diamètre.
a)principe.
Le principe du jelq est de bloquer le sang à la base du pénis et de le tirer fermement vers le gland. La répétition de ce mouvement a un effet favorable sur le développement de la verge et du gland. Cela
Permet d’augmenter lentement et sûrement la longueur  et la circonférence du pénis mais  exige la rigueur pour bloquer le sang dans la verge,   le pousser ensuite dans de gland afin de provoquer par répétition une augmentation des trois chambres flexibles du pénis à savoir les deux corps caverneux et le corps spongieux. Bien fait dans la durée vous aurez des résultats très surprenants.
Il faut s’armer de patience, de constance, de motivation et bien pratiquer le  Jelqing tous les jours durant 30 minutes sur 9 à 18 mois. De plus, il faut réchauffer le pénis par des enveloppements ou des bains chaud avant et après chaque session de jelq. Cela demande temps et disponibilité avec une érection partielle entre 50 et 70% afin de faciliter les poussées et une bonne prise. Le Jelqing démarra souvent avec un pénis  réchauffé car chaleur détend les tissus et accélère le flux sanguin vers le pénis.  Il faut aussi un lubrifiant adapté riche en principe actif et vitamine E qui nourrit bien les tissus du pénis et  facilite les passages et le glissement avec douceur, enfin une bonne prise de la base de votre pénis pour arrêter le sang de s’échapper.
Maintenant traire votre pénis en se déplaçant vers la tête de votre pénis, qui oblige le sang à l’extrémité du pénis. La moyenne de travail est hors de 100 à 200 mouvements Jelqing. Pas de d’éjaculation, si vous vous sentez l’envie, arrêtez, puis recommencez. Avec une bonne saisie, l’éjaculation ne viendra même pas. Si vous commencez à ressentir de la douleur s’arrête immédiatement.

Nb : Retenir que le sens naturel du jelq est de la base du pénis vers le gland, mais sachez que le sens inverse aussi existe et se fera après trois à quatre mois de traitement car cela exige une certaine maitrise du jelq.

b) La traite manuelle standard.
Etape1 :
Echauffez-vous d’une manière ou d’une autre pour avoir une érection partielle entre 40 et 70%. Avec l’usage de la poudre tonisex, le réveil de votre verge sera rapide et presque instantané selon votre désir. Mais vous avez juste besoin d’une érection partielle et non complète. L’échauffement privilégié est l’enveloppement sur pour les premiers mois.

NB : Respecter le niveau de l’érection pendant la traite pour avoir un développement harmonieux du pénis. Si le niveau de l’érection est trop faible, la pression commencera faible ou pas du tout et se fera autour du gland. Cette zone  va plus se développer et cela encouragera plus le développement de la circonférence vers le gland et aboutira à un développement en forme de balle de baseball. Une érection plus élevée a  plus d’effet sur toute la circonférence et faible n’a d’effet que sur la circonférence autour du gland.  Pour un développement harmonieux du pénis, le niveau minimal de l’érection pendant le jelq doit être entre 30% -50%  et le maximum à 80%. De toute façon ne dépasser pas 80% pour ne pas avoir de douleur. En érection forte la traite devient difficile, voire impossible.

Etape 2 :

-Lubrifier le sexe avec la pommade tonisex GP ou mousser et savonner toute la zone sexuelle  avec le savon tonisex GP suivant le mode de traite, mais privilégier toujours la traite lubrifiée avec la pommade tonisex gp conçue à cet effet car avec une seule lubrification vous pouvez faire 1000 jelq. Un peu d’eau chaude suffit pour relancer le glissement. Vous devez commencez avec la pommade tonisex GP quitte à utiliser d’autre huile de massage pour la suite du traitement comme par exemple le beurre de karité, l’huile d’olive, une huile riche en vitamine E, la vaseline, huile pour bébé, etc.
-Maintenant, en érection moyenne , empoignez la base de votre pénis avec une main faisant le signe OK. Vos paumes peuvent se faire face ou non

– choisissez ce qui est le plus confortable pour vous. Votre pression doit être douce, mais ferme. Serrez la prise de façon à empêcher le sang de circuler. Voir les vidéos et les images.
Etape 3
Maintenant envoyez votre main jusqu’au bas de votre gland. A ce point, utilisez votre autre main pour former un signe OK et faites la même chose, tout en relâchant la pression de la première main.

-Lorsque la seconde main atteindra le gland, vous empoignerez votre pénis une nouvelle fois de la même manière et trairez votre pénis jusqu’au gland. Pendant chaque mouvement, étirez toujours le pénis vers l’avant pour faciliter le processus d’allongement sauf si désirez uniquement le faire grossir en épaisseur. Varier les direction à votre gré (gauche, droite, en bas, en haut, etc)
NB : l’alternance des mains doit être continuelle, comme  en grimpant une corde. En effet, vous ne pouvez pas lâcher prise de la main en bas avant d’empoigner la corde avec la main qui va en haut sinon vous tombez net. Mais  attention, ici pas de force ou une violence excessive. Voir les images et la vidéo si vous êtes dans un programme complet. Vous avez entre 300 et mille répétitions à faire durant environ 10  à 45 mn par jour et au moins cinq fois par semaine. Maintenant si vous ressentez une douleur éventuelle, vous pouvez sauter un jour ou deux mais gardez la régularité car le succès du programme en dépend. Prenez votre temps. Effectuez les mouvements lentement et n’oubliez jamais la phase d’échauffement. Soyez patient. Les résultats sensibles apparaitront entre un mois et trois mois. Du courage donc.

3)Types de traite

Toutes les formes de traite ne sont que des variantes de la traite de base associée à d’autres manipulations comme  la lubrification, l’étirement, la friction, la torsion, le massage, le claquement, le balancement, l’enroulement suivant l’objectif visé. Il existe trois  sortes de jelqs :

-Vous avez le choix entre la traite lubrifié, la traite à sec et la traite moussée. Le premier choix est la traite lubrifiée  car les autres sont plus délicates et doivent se faire sur une courte période à cause des risques d’irritation. En effet, Le jelq à sec  est plus agressif pour la peau car la main ne glisse pas bien et cela peut irriter la peau. Le jelq à sec ne doit pas dépasser 5 mn et  rien ne vous empêche de pratiquer cet exercice avec du lubrifiant. Le jelq moussée avec le savon tonisex GP doit se faire avec de l’eau chaude et vous pouvez combinez la traite lubrifiée et la traite moussée, ou encore commencer par la traite lubrifiée pour finir par le moussé.

-la traite lubrifiée avec la pommade tonisex GP ou une huile de massage et les autres donnent des résultats satisfaisants  en longueur et diamètre sur le pénis à condition d’être patient et d’être prêt à s’exercer pendant au moins 8 à 18 mois. Mais l’association des produits naturels comme le savon, la pommade et la poudre tonisex GP réduit considérablement la durée et en 4 ou 8 mois on peut avoir des résultats nets sur la longueur et le diamètre.  Ainsi en combinant kegel, jelq et nos produits tonisex GP en  quelques  semaines les hommes ont eu des résultats spectaculaires sur tous les plans : grosseur, longueur, performance sexuelle, orgasme multiple, etc.

NB : Le jelq ou traite permet de travailler sur la longueur et l’épaisseur en même temps pour agrandir le pénis en longueur et en épaisseur.

a)Jelq sec ou traire à sec.

Traire à sec a quelques avantages. Le premier, vous n’utilisez aucun lubrifiant, qui peut être
Salissant et le deuxième est que cela peut aussi être fait n’importe où  et n’importe quand  pourvu que vous soyez en intimité. Son inconvénient est que la main glisse moins et il faut traire à sec délicatement sur une courte période pour ne pas se blesser.
Vous devez tout de même vous échauffer d’une manière ou d’une autre (contraction du muscle PC, massage du pénis et du périnée, massage de la base du pénis, etc.) pour avoir une érection partielle. Une fois en érection partielle (entre 40 et 70%), serrez  la base de votre pénis avec le signe OK, attrapez-le fermement pour empêcher le sang de passer, et sans glisser vos doigts, faites  le signe OK avec l’autre main  et glisser le vers le gland. Relâchez votre pression, puis bouger à nouveau vers la base et recommencer. Travaillez sur la base de cette manière pendant un moment, puis travailler sur le milieu de la verge de la même manière. Le mouvement sera tantôt alterné avec les deux mains, tantôt à sens unique  avec une main. Variez les gestes mais  pousser toujours le sang vers le gland comme pour extraire un liquide du pénis.  Cependant, si vous ressentez une douleur ou autre, arrêtez pendant un jour ou deux jours de traire à sec. Commencez doucement afin de permettre au pénis de s’adapter à sa nouvelle situation.

b)Traite lubrifiée
la traite mouillée respecte le même principe sauf que mains et sexe sont bien lubrifiés.
-Premièrement, échauffez-vous. Ne sautez pas cette étape parce que votre pénis en a besoin. Si vous ne vous échauffez pas, vous prenez le risque de vous blesser. C’est aussi simple que ça.
-Ensuite, lubrifiez le pénis avec la pommade tonisex ou le mélange pommade + huile d’olive+ un peu d’eau chaude.
Massez doucement la verge  pour développer une érection partielle entre 40 et 70%.
-Maintenant, empoignez la base de votre pénis avec une main faisant le signe OK. Vos paumes peuvent se faire face ou non. Bloquer bien le sang à la base et  empêcher le de passer. Le sang doit rester dans la verge pour être presser et pousser vers le gland. Voir les images et vidéos.
– choisissez ce qui est le plus confortable pour vous. Votre pression doit être douce, mais ferme.
-Maintenant envoyez votre main jusqu’au bas de votre gland. A ce point, utilisez votre autre main pour former un signe OK et faites la même chose, tout en relâchant la pression de la première main.
-Lorsque la seconde main atteindra le gland, vous empoignerez votre pénis une nouvelle fois de la même manière et trairez votre pénis jusqu’au gland. Ainsi de suite comme pour extraire un liquide du pénis à la manière dont le paysan trait le lait animal.

c)Traite Moussée et savonnée

NB :uniquement avec le savon tonisex GP
Voyons voir les étapes de la traite mouillée une à une:
-Premièrement, échauffez-vous. Ne sautez pas cette étape parce que votre pénis en a besoin. Si vous ne vous échauffez pas, vous prenez le risque de vous blesser. C’est aussi simple que ça.
-Ensuite, avec de l’eau tiède et le savon tonisex GP, savonnez et mousser votre sexe, massez le pénis, la base du pénis, le périnée, pour développer une érection partielle. Gardez-le à une érection maximale de 80%. Avec la prise régulière de la poudre tonisex GP, l’érection sera instantanée.
-Maintenant, empoignez la base de votre pénis avec une main faisant le signe OK. Vos paumes peuvent se faire face ou non

– choisissez ce qui est le plus confortable pour vous. Votre pression doit être douce, mais ferme.
-Maintenant envoyez votre main jusqu’au bas de votre gland. A ce point, utilisez votre autre main pour former un signe OK et faites la même chose, tout en relâchant la pression de la première main. -Lorsque la seconde main atteindra le gland, vous empoignerez votre pénis une nouvelle fois de la même manière et trairez votre pénis jusqu’au gland.
-Répétez les séquences (main après main) pendant 10 à 30 mn par jour et cinq fois au moins par semaine. Mais imitez bien la traite sans céder la pression   entre le passage d’une  main à l’autre.
NB : Si vous n’avez pas le savon tonisex GP, sautez simplement cette étape car vous risquez d’irriter votre verge avec les autres savons si vous leur associez le massage. Le savon tonisex GP est fait à base de cendre de plantes et bien étudier à cet effet. C’est une recette de mon père pour réveiller les pénis endormis de leur impuissance et de leur défaut de développement. Les autres savons ne doivent jamais être utilisés en massage.

Traduire »