Nymphomanie: signes causes et traitement

704- Nymphomanie: signes, causes et traitement

Nymphomanie: signes causes et traitement. Si vous souffrez de la nymphomanie visiter cet article et lisez jusqu’à la fin. Vous découvrez tout sur sur votre maladie et des moyens de vous sortir de cette ”chaine”.

Qu’est ce que la nymphomanie

Nymphomanie vient des mots

– nymphe qui désigne la divinité féminine dans la mythologie gréco-romaine et est souvent représentée par des femmes dénudées

– manie (état maniaque) qui constitue un trouble de l’humeur caractérisé par une folie ou une euphorie.

La nymphomanie constitue un trouble caractérisé par une exagération des désirs sexuels . Les rapports sexuels deviennent des besoins indispensables et impérieux et durant lesquels la patiente n’est jamais satisfaite de la sensation de plaisir et en redemande constamment. D’après plusieurs témoignages, une femme nymphomane n’arrive pas à avoir des sentiments pour son partenaire sexuel, et ne veut même pas avoir un rapport normal avec lui en dehors de la sexualité.

Pour les femmes mariées, le conjoint n’arrive souvent pas à suivre le rythme sexuel.

Même si la nymphomanie constitue un état pathologique constant , les signes peuvent parfois apparaître en crises, et le désir sexuel serait encore plus augmenté et exagéré pendant la période de l’ ovulation .

La nymphomanie est qualifiée de comportement compulsif et peut être associée à des troubles obsessionnels compulsifs, des troubles de la personnalité ou d’autres maladies mentales. Elle est, en effet, rare.

Aujourd’hui, on assimile la nymphomanie à un comportement de dépendance ; outre ce besoin excessif de rapport sexuel, il existe également une utilisation abusive de matériels pornographiques (revues, films…) avec une grande fréquence de la pratique de masturbation, un besoin répété de rapport sexuel, à l’origine d’une souffrance de la patiente. On parle alors d’une hypersexualité ou d’une forme d’ addiction sexuelle chez la femme

Nous joindre pour savoir plus sur Nymphomanie: signes, causes et traitement

La nymphomanie: causes

Les causes exactes et le mécanisme de la nymphomanie restent encore imprécis. Des hypothèses ont été cependant avancées :

La nymphomanie pourrait apparaître dans le cadre d’une maladie bipolaire , un trouble de l’humeur caractérisé par des périodes de dépression qui s’alternent avec des périodes d’accès maniaque ; les signes de la nymphomanie se manifestent alors au cours de la période d’excitation et de folie.

La nymphomanie pourrait être liée aux effets secondaires de certains médicaments comme la L-Dopa (traitement de la maladie de Parkinson) ou les corticoïdes à long cours.

On admet aussi qu’il s’agit d’une instabilité émotionnelle et psychologique probablement liée à des évènements vécus et déclencheurs. Et il existerait une prédisposition à la nymphomanie. Le rôle des traumatismes psychologiques sur la patiente n’est pas à négliger : besoin d’affection, besoin de sécurité, comportement de « vengeance » vis-à-vis des hommes…

Les hypothèses sur une mauvaise fonction de certaines zones du cerveau , ou encore un déséquilibre dû à un dysfonctionnement des neurotransmetteurs ont été avancées.

Tout cela peut se traduire par un besoin effréné de rapport sexuel. Quelles que soient les causes, on admet néanmoins qu’il s’agit d’une maladie au cours de laquelle la patiente souffre et nécessite une prise en charge spécifique.

Nous joindre pour savoir plus sur Nymphomanie: signes, causes et traitement

Mots clés associés

satyriasis, satyriasis causes, satyriasisme, hypersexualisation homme, satyrisme, hypersexualisation conséquences, satyriasis traitement, satyriasis, satyriasis causes, hypersexualisation homme, satyriasisme, satyrisme, satyriasis traitement, Comment sortir de la nymphomanie, Quels sont les symptômes d’un nymphomane

Nymphomanie et ses traitements

Comme tous les troubles psychologiques, le premier traitement qui permet de prendre en charge spécifiquement la patiente est la psychothérapie (par un psychothérapeute). Par ailleurs, des associations ou des groupes d’entraide peuvent également accompagner ces patientes. Les traitements médicamenteux sont prescrits en cas d’association avec une dépression ou autres maladies psychiatriques.

SOURCE

soigner ma faiblesse sexuelle

Autrement

En tant que maladie psychologique, la nymphomanie peut entraîner des effets secondaires néfastes.

Parmi ceux-ci :

  • La femme nymphomane a des difficultés à préserver une relation de couple.
  • Les désirs sexuels insatisfaits peuvent mener à l’insatisfaction, jusqu’à la dépression.
  • Le comportement hypersexuel peut stigmatiser au point d’isoler la personne.

C’est pourquoi il est important de soigner la nymphomanie. Attention : avant d’envisager un traitement, il est judicieux de s’assurer que l’envie de sexe est effectivement pathologique. Il arrive que la libido soit débordante au cours de certaines périodes, sans que cela soit une maladie. Il suffit dans ces circonstances d’assouvir ses besoins, tant que l’envie de sexe ne mène pas à la souffrance.

Pour soigner la nymphomanie, il est préconisé de procéder par étapes :

  1. En parler avec un psychologue, psychothérapeute ou psychiatre. Ce professionnel est à même de guider le patient vers les solutions thérapeutiques les mieux appropriées.
  2. Lorsque le suivi psy ne suffit pas à atténuer la souffrance de la personne nymphomane, d’autres thérapies alternatives peuvent aider. L’hypnose, notamment, peut être essayée.
  3. Dans l’hypothèse où la nymphomanie s’accompagne de troubles hormonaux secondaires, des médicaments peuvent être envisagés. Il est nécessaire pour cela de demander conseil à son médecin.

Agrandir pénis avec la tisane 19

Nous joindre pour savoir plus sur Nymphomanie: signes, causes et traitement

SOURCE

A lire également

Laisser un commentaire