• Non classé

B03-Etirement du pénis.

 Etirement du pénis

Historique

Les méthodes naturelles d’agrandissement de pénis les plus connues au monde sont basées sur  l’entendement  et la traite du pénis. Ce n’est pas nouveau et nos anciens connaissaient bien ces principes par empirismes avec des résultats surprenants. Mon père pratiquait la traite du pénis avec de très bons résultats, or dans la traite du pénis il y a le massage du pénis et en même temps l’étirement. On oblige d’une manière ou d’une  autre le pénis à sortir de son nid et à s’habituer à prendre de plus en plus de sang et cela marche.  Concernant l’entendement, Il s’agit d’étirer le pénis à l’aide d’un extenseur ou à l’aide de la main. A cet effet, les anciens suspendaient un poids à l’extrémité du pénis en restant nu ou en portant un pagne simple ou un vêtement très ample afin de faciliter la pendaison et le balancement du pénis pour l’allonger. De nos jours, l’extenseur est un dispositif qui imite ce principe avec les  mêmes résultats que vous pouvez obtenir avec plus de sensation en utilisant avec patience vos mains. Et pourquoi ne pas essayer.

Mais l’étirement  a beaucoup d’effets sur la longueur et pas vraiment sur la grosseur. Ainsi celui qui est intéressé uniquement par la longueur du pénis privilégiera l’étirement par rapport à la traite. Celui qui se préoccupe de la grosseur devra traire son pénis que de l’étirer. Pour bien agrandir le pénis en longueur et en épaisseur vous devez avec patience et persévérance, étirer, balancer, claquer et traire votre pénis et c’est là la clé du succès de tout programme d’agrandissement. Notre méthode a fait preuve de son efficacité chez des milliers d’hommes dans le monde qui ont pu surmonter leurs complexes de micro-pénis et nous continuons de l’améliorer et de l’individualiser.

L’étirement standard

L’étirement manuel, consiste  à étirer le pénis à l’aide de ses mains dans plusieurs directions.  On attrape la tête du pénis, c’est dire le gland puis, on tire et on maintient quelques secondes voire quelques minutes avant de relâcher. Selon les parties du pénis ou des points d’attache que l’on cible, on pourra effectuer l’exercice de différentes façons, en modifiant la direction de l’étirement (droite, gauche, devant, haut, bas, etc.). Pour accentuer la tension, on pourra se servir  du  pouce, du bras ou d’un support métallique cylindrique et bien lisse comme calle.

Remarque : Quand on tire vers le bas, par exemple, on sent nettement qu’une plus grande tension est produite au niveau de la base du ligament suspenseur, bien plus que si on tire vers le haut. Dans ce dernier cas on étire plus la verge en longueur. En tirant à droite, on va favoriser l’étirement de la branche gauche du ligament et vice-versa. Ainsi, l’étirement vers le bas favorise plus la longueur du ligament  et du pénis, tandis que les autres mettent moins de tension sur ces ligaments. Mais dans tous les cas ce sont des exercices pour la longueur et en effectuant les étirements  dans toutes les directions on sera sûr de tirer sur toutes les parties susceptibles de s’allonger.

Privilégier l’étirement vers le bas, n’aura pas beaucoup d’incidence si ce n’est que tout le potentiel ne sera pas exploité. Par contre, tirer plus d’un côté que de l’autre peut entraîner une déviation de l’angle d’érection ou provoquer un aspect vrillé. On peut imaginer que quelqu’un avec une déviation naturelle pourra chercher à la compenser en faisant plus de tractions dans le sens opposé ; Vous devez donc équilibrer les directions et respecter la même durée à chaque fois.

Objectif de l’étirement.

L’objectif principal de l’étirement est l’allongement du pénis et cela marche avec merveille mais pas du jour au lendemain et vous avez besoin de patience et de persévérances pour allonger votre pénis de façon remarquable. Si vous êtes uniquement préoccupé par la longueur il suffit de maîtriser nos techniques pour avoir rapidement des résultats. C’est la raison pour laquelle on met à votre disposition des exercices simples d’allongement de pénis qui servent à rendre facile l’agrandissement de pénis. Vous avez dans notre programme des exercices pour la longueur, des exercices pour la grosseur et des exercices pour agrandir votre pénis en longueur et en épaisseur. Chacun trouvera son compte avec facilité et succès. Pour bénéficier de tout le contenu du site vous avez besoin d’y souscrire à 40 euros ou de passer la commande des produits de la série tonisex GP. Ce serait votre façon de nous aider à continuer d’exister pour vous éclairer sur les méthodes naturelles de santé et de développement humain. Considérer cela comme un don et que vive la médecine naturelle en générale et la médecine africaine en particulier.

  NB : L’élément de base pour allonger le pénis est l’étirement mais on ne tire pas n’importe comment le pénis ; Il y a plusieurs façons d’étirer le pénis afin de créer une tension à des points spécifiques de la verge, du gland, du pubis, etc.

Différents types d’étirement.

a-Etirement manuel 

L’étirement vers le bas vers le bas pas à pas.

1 – Saisissez le pénis sous le gland avec le pouce et l’index en formant le signe OK des plongeurs.

2 – Etirez-le doucement vers le bas et maintenez la tension pendant 10 à 30 secondes. Cet étirement vise essentiellement les ligaments.

NB S’aider de l’autre main permet d’augmenter la force.

L’étirement vers le haut, pas à pas

1 – Saisissez le pénis sous le gland avec le pouce et l’index comme précédemment.

2 – Etirez-le doucement vers le haut et maintenez la tension pendant 10 à 30 secondes. Cet étirement vise essentiellement la tunique. Relâcher le muscle BC devrait permettre de favoriser l’étirement.

S’aider de l’autre main permet d’augmenter la force.

L’étirement latéral, pas à pas

1 – Etirez le pénis vers le bas à droite pour cibler les ligaments de gauche.

2 – Etirez le pénis vers le bas à gauche pour cibler les ligaments de droite.

L’étirement  rotatif, pas à pas

1 – Saisissez le pénis sous le gland.  La paume de la main est orientée vers le bas.

2 – Etirez le doucement vers le bas.

3 – Imprimez un mouvement rotatif vers la gauche tout en maintenant l’étirement.

4 – Continuez la rotation…

5 -Toujours dans le même sens.

6 – Continuez doucement, jusqu’en bas. Répétez le mouvement plusieurs fois, en changeant de sens après chaque rotation complète.

b)L’étirement entre les fesses

Cet exercice est particulièrement efficace pour étirer les ligaments. Il est en outre facile à réaliser. L’étirement des ligaments est bien plus intense avec cet exercice qu’avec un stretch simple. Pour cette raison, il doit être effectué avec prudence, notamment au début.

Exercice pas à pas

1 – Placez un pied sur une chaise et passez la main du même côté derrière la jambe relevée.

2 – Saisissez fermement le pénis sous le gland avec le pouce et l’index en formant un O comme pour un stretch simple.

3 – Tirez le pénis entre les jambes, vers l’arrière.

4 – Ramenez la jambe à terre et maintenez l’étirement.

5 – Essayez de maintenir l’étirement pendant cinq minutes voire plus si possible.

c)L’étirement  et  muscle PC

Cet exercice a été conçu pour prévenir le réflexe de contraction du muscle PC sous tension ce qui permet d’effectuer un étirement des ligaments plus efficace encore. L’étirement est maintenu pendant environ deux secondes puis relâché pendant deux autres secondes. Nous vous recommandons de commencer par 3 sets de 15 répétitions chacun. Essayez de synchroniser votre respiration sur le rythme de l’exercice.

L’exercice, pas à pas

1 – Saisissez le pénis sous le gland comme pour un stretch standard.

2 – Tout en inspirant, tirez lentement et maintenez l’étirement pendant deux secondes environ.

3 – Puis relâchez pendant deux autres secondes, tout en expirant.

4 – Une nouvelle fois, inspirez et effectuez un étirement pendant deux secondes.

5 – Expirez tout en relâchant la tension pendant deux secondes. Continuez ainsi 10 à 15 fois. Après une phase de repos, recommencez un autre set. Faites en 3 ou 4 au total.

d)L’étirement  manuel en V

Tous les étirements en V ont été conçus dans le but de modifier l’orientation de la tension sur la tunique et par conséquent, faire en sorte que cette tension soit plus intense au niveau de certains points et moins à d’autres.

L’étirement en V est un étirement effectué à deux mains, la seconde étant utilisée pour faire pression sur la verge  ce qui provoque une augmentation de la tension. Cet exercice aura un impact aussi bien sur la tunique que sur les ligaments.

L’étirement en V, pas à pas

1 – Saisissez le pénis sous le gland avec le pouce et l’index.

2 – Etirez-le lentement et complètement vers l’avant.

3 – En utilisant le tranchant  de l’autre main, effectuez une pression vers le bas au milieu de la verge.

4- Maintenez-la pendant une trentaine de secondes.

5 – Tout en maintenant l’étirement, relâchez la pression de la seconde main et ramenez-la vers la base.

6 – Effectuez le même geste au plus près de la base et maintenez le pendant 10 à 30 secondes.

7 – Refaites de même, mais cette fois près du gland. Répétez le tout plusieurs fois.

e)L’étirement  assisté en V

Tous les étirements en V ont été conçus dans le but de modifier l’orientation de la tension sur le pénis et par conséquent, faire en sorte que cette tension soit plus intense au niveau de certains points et moins à d’autres.

L’étirement  assisté en V est un étirement effectué à une main et on utilise le pouce de l’autre main, le bras ou une barre  pour faire pression sur la verge  par enroulement ce qui provoque une augmentation de la tension. Cet exercice aura un impact  très important aussi bien sur la verge  que sur les ligaments.

L’étirement assisté en V, pas à pas

1 – Saisissez le pénis sous le gland avec le pouce et l’index.

2 – Etirez-le lentement et complètement vers l’avant.

3 – Enroulez le pénis autour d’un objet cylindrique et tirez.

4- Maintenez-la pression  deux minutes.

5 – Relâchez la pression  et recommencez.

En savoir plus sur le site www.africbio.org 

Voir les images:

Compresion et etirement en v

Traduire »